Nouveautés

Bien choisir son Coach

Le Coaching, une question de confiance et de compétence Le Coaching, une question de confiance et de compétence

Les raisons de travailler avec un coach sont multiples (voir page Objectifs) et les attentes importantes. D’où la nécessité de trouver le coach qui convient car c’est de lui que dépendra une bonne partie de la réussite du processus de changement ou de développement. Expérience, formation, contrat et personnalité sont des éléments à prendre en compte pour se donner un maximum d’opportunités.

Une question de confiance

Bien sûr, la confiance et la qualité de la relation sont les fondations du coaching. Sans cela, inutile d’aller plus loin, avant même de signer le moindre contrat. Voici quelques questions pour vous permettre d’affiner votre jugement.

Quelle est votre expérience?

La question de l’expérience vise à mettre en évidence la compréhension que le coach peut avoir de la situation que vit le coaché.

Eric Lorio : « 25 ans d’expériences ne se résument pas en quelques mots (voir page parcours). Voici toujours les thèmes principaux:

  • Différents types d’activités : public (Commission Européenne, Police Fédérale et Hôpital militaire) et privé (recrutement, formation managériale et consultance)
  • Toujours dans les services, du commerce à la santé et les conseils
  • Responsabilités opérationnelles, de coordination et de management
  • Réflexion stratégique et réalisation de plans d’actions conséquents
  • Développement de projet : préparation et mise en œuvre de services…
  • Relations publiques : conférences, congrès, médias, groupes de travail international…
  • Logique de qualité : certification ISO, auditeur interne…« 

Les formations permettent d’acquérir les méthodes, la réflexion et les outils nécessaires au coaching.

Eric Lorio: « J’ai une maîtrise en psychologie du travail (Université de Bruxelles) et un intérêt marqué pour les relations humaines et le processus de décision/action. J’ai notamment suivi une formation en Analyse stratégique (de Don McDowell), les formations ‘Interventions stratégiques brèves’ et ‘Coaching’ de l’Institut Gregory Bateson (IGB), ‘Interventions de crise’ de la Croix-Rouge, ainsi que ‘L’organisation systémique’ du CFIP. »

Qui êtes-vous?

Les techniques, le contrat de coaching ou la relation de confiance ne sont rien sans une personnalité ad hoc. Être coach, signifie à la fois accompagner un processus de changement et renforcer l’autonomie du coaché, loin de toute tentative de manipulation ou abus de position.

Eric Lorio: « Connais-toi toi-même est peut-être la notion la plus centrale au coaching. Aider, soutenir, accompagner, développer sont de grands et nobles objectifs qui doivent s’allier au respect, à la rigueur, à la sympathie et à un comportement irréprochable. »

En conclusion

Le coach doit avoir les compétences et les aptitudes nécessaires à sa fonction et pouvoir les adapter en souplesse aux besoins de ses coachés et de leurs objectifs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :